IPEX 2010


IPEX De Retour du Salon Ipex (qui s’est tenu du 18 au 25 mai à Birmingham, UK), quelques commentaires un peu en vrac.

 

Faut il encore visiter des salons de cette taille, même tous les 4 ans?

Sont ils seulement une résurgence du passé et leur existence n’est t elle due qu’à  la taille « industrielle » des équipement présentés ?

Contre –Le transport est difficile et les éruptions du volcan islandais avaient bien désorganisé le ciel britannique.

Il dure une semaine et donne le tournis.

Il est difficile de trouver un fabricant moyen ou petit ou mal placé. Il a du mal à émerger dans une telle surface (certains endroits étaient bien calmes).
Pour – On y voit l’ensemble de l’offre de l’industrie, en réel et on « sent » si une tendance est forte ou pas et devrait être solidement étudiée pour l’entreprise que l’on représente. Et c’est bien là qu’un DIM peut apporter de la valeur à son entreprise.

Qu’il rationalise son déplacement…certainement. Ne pas y aller plus de deux jours, préparer sa visite (fournisseurs capables d’apporter une solution aux problèmes reconnus de l’entreprise), se laisser un peu de temps libre pour détecter les « bonnes » surprises (c’est l’inconvénient des voyages organisés par les fournisseurs où ce temps « libre » n’existe pas) ; privilégier les rencontres (formalisées ou non) avec des analystes et des pairs qui ont vécu les mêmes problèmes en entreprise. Un temps de la réflexion et pas du stakhanovisme touristico-professionnel.

 

Quelques lignes sur l’édition 2010.

1/ La consolidation de l’industrie continue. On a parlé des difficultés de Böwe Systec, de l’intégration de Océ dans le groupe Canon, que HP et Pitney Bowes signent un accord ; Heidelberg a parlé de sa diversification, etc…La crise met la pression sur beaucoup de fournisseurs et cela pose des questions de suivi  et de maintenance et plus globalement de pérennité des choix.

2/ La bataille jet d’encre/laser dans le haut volume est bien lancée. Les technologies sont au point, les offres crédibles, les questions d’environnement et de recyclage restent à affiner.

3/ Beaucoup de conférences sur le social media marketing. Comment lier les nouvelles technologies (codes barres QD imprimés et photographiés avec un smartphone pour accéder au site de l’entreprise). Comment l’intégrer comme une partie du marketing général (comprendre Print – J) et non comme un silo pour « geeks » ou prétendus jeunes voulant être à la mode. Amener de la raison en plus de l’émotion.

4/ On voit de nouvelles technologies arriver ou qui vont bientôt arriver. Au-delà des 4 couleurs, on parle de 5 voire 6 couleurs pour des effets et des rendus plus impactants. Le Print n’a pas dit son dernier mot.
 

La vraie question du D&IM est quels volumes produit-on, avec quelle efficacité et avec quels moyens ? Internalisé ou externalisé ? Quelle stratégie document entre le Print, le multicanal classique et l’émergence active des réseaux sociaux. A quel prix et à quelle fréquence émettre, comment passer de l’un à l’autre pour coller au plus près du client ? Comment archiver ? Un vrai rôle de conseil auprès de la direction générale et du marketing en particulier.

Et puis la deuxième question, plus douloureuse : Avec toutes ces technologies (print ou électroniques), comment arriver à tout intégrer de façon viable dans l’organisation. Qu’est-on capable d’absorber et d’exploiter efficacement ? Dire oui est plus facile que dire « Non, je ne le ferai pas »

Exemple révélé dans une conférence: Le Transpromo, grand discours de l’industrie depuis quelques années, ca marche techniquement très bien, ca se justifie mais qui a sérieusement réfléchi à l’impact amont sur l’organisation ? Puisque l’on va segmenter ses clients, il faut arriver à piloter autant de campagnes sur l’année que de segments. Donc si je passe d’un rythme de une campagne par trimestre et que je définis 6 segments, il faut que mon organisation sache gérer non plus 4 campagnes mais 24 !!!. Mon marketing sait il s’organiser en parallèle et non en séquentiel ?

Jean-Louis de LA SALLE
Consultant
Vice-Président XPlor

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s