Archives mensuelles : octobre 2013

MOOC FUN

Vous avez dit MOOC ? Oui, je sais c’est un acronyme anglo-saxon qui signifie Massive Online Open Course… Des cours gratuits en ligne…
Vous avez bien ensuite dit FUN ? Oui, enfin je voulais dire: France Université Numérique…

En effet, la Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Geneviève Fioraso accompagnée de Fleur Pellerin, Ministre des PME, de l’innovation et de l’économie numérique et de Yasmina Benguigui Ministre des Français de l’étranger et de la francophonie, a lancé le 2 octobre 2013, France Université Numérique, un agenda de développement français du numérique pour les cinq prochaines années et une fondation.
Parmi les opérations planifiées et financées figure le développement d’un MOOC national. L’objectif est la mise en ligne de cours certifiants assemblées en formation diplômantes et qualifiantes.

Pour conduire l’opération MOOC, FUN a mis à disposition deux guides qui inspireront certainement les D&IM dans leurs activités au sein de leurs organisations: image
image
A la découverte des MOOC
Guide du MOOC

 

Bonnes lectures et pourquoi pas ? Bonnes formations.

Jean-Pierre BLANGER
Vice-Président fi-D&IM
Directeur des Offres de Services Ricoh

Vade-mecum juridique de la dématérialisation

imageLa FNTC (Fédération Nationale des Tiers de Confiance – www.fntc.org) publie la 6ème édition du Vade-mecum juridique de la dématérialisation des documents sous la direction d’Eric CAPRIOLI (http://www.caprioli-avocats.com).

Dans ce dernier opus, l’accent est mis sur :
– Le développement significatif de l’utilisation des signatures électroniques fondées sur des certificats à la volée dans de nombreux secteurs pour la souscription de contrats de crédit à la consommation, d’assurances ou de mutuelles ;
– L’évolution du cadre juridique de la facture électronique ;
– Des jurisprudences concernant la prise en compte d’écrits, de copies numériques et de signatures électroniques. ;
– Les données à caractère personnel dans le cadre des services de confiance ;
– La proposition de Règlement Identification et services de confiance ;
– La prise en compte des documents douaniers dans une optique dématérialisée.

Très riche d’enseignements pour les D&IM, ce document doit faire l’objet d’une lecture attentive.

Philippe Blot-lefevre
Vice-président de la fi-D&IM

Optimisation des processus métiers

image Alors que les entreprises sont à la recherche d’optimisations de toutes natures pour réduire leur coûts opérationnels, les processus métiers occupent une place prépondérante dans leur préoccupations.

L’enquête 2013 du CXP sur les usages et les pratiques des entre prises françaises et notamment sur la gestion des processus métier en France, révèle que 81% des personnes interrogées considèrent importante ou stratégique, l’amélioration des processus métiers. D’ailleurs 81% on déjà engagé une démarche d’amélioration.

Si le déclencheur principale de l’optimisation des processus métier est la refonte du Système d’Information, la démarche engagée vise d’abord l’amélioration de  la satisfaction client et ensuite seulement, la productivité de l’entreprise et la réduction des coûts.

L’étude met aussi en évidence que les activités concernées par la démarche processus sont d’abord, la Documentation, la modélisation et la cartographie des processus (85% des répondants) avant l’analyse et l’optimisation des processus.
On y apprend aussi, parmi d’autres informations, que les processus cœur de métier puis les processus support sont considérés en premier lieu.

En lisant l’étude du CXP, les D&IM pourront enfin se faire une idée des sponsors et des principales fonctionnalités des outils mis en œuvre dans la démarche processus.

Jean-Pierre BLANGER
Vice-Président fi-D&IM
Directeur des Offres de Services Ricoh