Archives de Tag: Rapport

La Gouvernance documentaire dans les organisations françaises

Pour la seconde année consécutives, le SerdaLab a produit pour Documation 2012 son étude sur la Gouvernance documentaire.
Cette étude confirme que la principale préoccupation des organisations est la dispersion des sources et gisements d’informations. Cette problématique est parfaitement identifiée par les D&IM qui justement, mettent tout en oeuvre pour réduire cette dispersion en maîtrisant les enjeux de la gouvernance documentaire:
image

imageL’étude résumée au sein d’un livre blanc, raisonne comme un programme de politique générale pour les D&IM (Cela n’est peut-être pas si étonnant que cela en cette période pré-électorale finalement).
S’il y a lieu de tirer ainsi parti de cette étude c’est parce que seuls 12% des répondants indiquent avoir mis en place une politique de gouvernance documentaire de manière globale et seulement 38%, avoir mis en place une telle politique de manière partielle.  Sachant que les résultats reposent sur 228 répondants, les D&IM ont encore beaucoup à faire.
Il faudra cependant convaincre les dirigeants qui manifestement n’ont toujours pas compris l’importance de la gouvernance documentaire alors que plus d’un sur deux (53%) est considéré comme manquant de volonté pour accomplir le dessein des D&IM.

Jean-Pierre BLANGER
Vice-président fi-D&IM
Directeur R&D et des Offres de Services Ricoh

Conseil National du Numérique: CNN = D&IM ?

image Pierre Kosciusko-Morizet (PKM) a remis son rapport à Eric Besson Ministre de l’industrie. Il y propose les termes de la constitution du Conseil National du Numérique (CNN) reprenant ainsi le projet qui figurait dans le plan numérique 2012 défendu par Eric Besson alors qu’il occupait les fonctions de Secrétaire d’Etat à l’économie numérique (Rapport ici et synthèse ici).
PKM précise dans son rapport: « Le Conseil national du numérique n’a pas à être un régulateur du numérique. Il doit, avant tout, être un interlocuteur. Un interlocuteur pour l’Etat et un interlocuteur pour les acteurs du numérique. Il doit porter l’interdisciplinarité et la complexité du secteur. Il doit orienter les politiques publiques vers l’excellence ».
Il est intéressant de constater que les mission confiées au CNN sont connues des lecteurs du présent site. La recommandation qui est posée ici pour l’Etat, est très proche de celle que nous adressons aux entreprises du privé et du publique. Sans vouloir pécher par orgueil, nous ne pouvons nous empêcher de nous interroger:

          D&IM92marianne L’état va-t-il se doter d’un D&IM ? 

A l’évidence, le CNN doit exister et comme PKM l’écrit, il « doit avoir un rôle prospectif : participer à la définition de la politique numérique » de la France.
A l’évidence aussi, sous réserve que le CNN soit créé, il faudra attendre d’en savoir plus sur sa réelle indépendance et son réel pouvoir délégué, pour se faire une idée précise de son efficience potentielle.
En attendant, oui et encore oui, pour accroître tant au niveau de l’entreprise que de l’état, la gouvernance des documents & informations numériques… et pas seulement numériques d’ailleurs !!!

Jean-Pierre BLANGER
Membre Aproged et Clusif
Directeur R&D Ricoh

Magic Quadrant for Web Content Management

image Le document du Gartner Group permet au D&IM de se faire une idée rapide de quelques intervenants du secteur de la GEIDE sur le Web.
Au delà du positionnement donné aux intervenants, il est toujours intéressant de se reporter aux critères retenus par les auteurs de l’étude pour positionner tel ou tel éditeur/fournisseur de solutions pour les Document & Informations numériques.

Pour télécharger le document, enregistrez-vous ici

Jean-Pierre BLANGER
Membre Aproged
Directeur R&D Ricoh