Archives mensuelles : septembre 2012

A lire…

Cette fois, il ne s’agit pas de livre blanc éclairant tel ou tel aspect technologique ou du marché. Les D&IM devront lire deux livres que nous mettons à l’honneur dans ces quelques lignes: “L’ atout numérique” et “L’âge de la multitude”.

image « L’ »ATOUT NUMERIQUE, Pour en finir avec une mélancolie française” d’Eric Bousteller, Vice-président de Microsoft International, donne une bouffée d’aire optimiste sur les atouts français pour gagner ce que l’on nomme habituellement: La bataille du numérique. Dans ce livre, l’auteur rappelle que de grands acteurs français dont ils mentionne les réussites, sont des stars du Web d’aujourd’hui et que les métiers de l’Internet représentent l’un des principaux gisement d’emplois.
A lire pour cesser d’être mélancolique et au contraire être enthousiaste de notre place dans le monde numérique d’aujourd’hui.

image “L’âge de la multitude – Entreprendre et gouverner après la révolution numérique” est d’une lecture très complémentaire au précédant ouvrage. Ecrit par Nicolas Colin et Henri Verdier, il met en évidence le rôle de chacun dans la nouvelle économie numérique résultat de cette multitude d’individualités qui réunies, créent et agissent au gré des flux de de Documents et informations portés par le  monde numérique d’aujourd’hui. Il laisse à penser que cette multitude est certainement un puissant levier de croissance pour ceux qui le comprennent.
A lire pour comprendre comment la révolution du numérique est génératrice de valeur pour ce que l’on appelle communément l’économie numérique.

Les D&IM tireront avantage de ces deux ouvrages pour valoriser dans leurs organisations, la maîtrise de la complexité des Documents & Informations numériques et cela avec un enthousiasme sans faille.

Jean-Pierre BLANGER
Vice-président fi-D&IM
Directeur R&D et des Offres de Services Ricoh

Publicités

Les Français et la dématérialisation

image L’IFOP et Generix Group ont décidé d’en savoir plus sur les pratiques de dématérialisation des français. Ils ont interrogé 1004 personnes âgées de plus de 18 ans représentatives des français sur leurs perceptions et pratiques relatives à la dématérialisation de documents personnels et professionnels.

Les résultats de cette enquête sont porteurs d’informations très utiles à tout D&IM:
– 65% estiment qu’il y a trop de papier dans leur vie quotidienne;
– 93% consultent leur compte bancaire sur internet;
– 47% payent contraventions, factures d’électricité, eau, gaz, sur internet;
– 60% et plus sont prêts à recevoir leurs factures sur internet (Téléphone, Electricité, eau, gaz, Appels de charges);
– 65% craignent de perdre les documents administratifs en ligne;
– 60% et plus, trouvent essentiellement des avantages à la dématérialisation;

En entreprise, les résultats sont tout aussi intéressants:
– 55% considèrent qu’il y a assez, voire trop, de recours à la dématérialisation;
– 60% et plus de documents restent sur support papier;
– 87% considèrent la dématérialisation comme un gain d’argent pour l’entreprise;
– 81% considèrent la dématérialisation comme un gain de temps pour l’entreprise;
– 86% des emails sont lus à l’écran et ne sont pas imprimés;
– 15% des contrats sont lus à l’écran;
– 50% et plus de rapports, compte-rendus et emails sont archivés sous forme électronique.

Les D&IM conduiront l’analyse de l’étude accessible ici, document par document, pour identifier des pistes intéressantes et faire rapidement progresser la dématérialisation des documents dans leur organisation.

Jean-Pierre BLANGER
Vice-président fi-D&IM
Directeur R&D et des Offres de Services Ricoh

Archives de France: SEDA

image Françoise Banat-Berger, Directrice du Service  Interministériel des Archives de France publie la version 1.0 du Standard d’Echange de Données formalisant les transactions entre deux acteurs d’une  opération d’archivage de données.
De nombreux profils de structures et typages de données sont détaillés et documentés pour formaliser les échanges de données en fonction des métiers.

Le SEDA résulte d’un travail de fond piloté par un comité de pilotage d’experts et présente un formalisme à utiliser ou dont les D&IM peuvent d’inspirer fortement pour traiter de leur archivage.

Jean-Pierre BLANGER
Vice-président fi-D&IM
Directeur R&D et des Offres de Services Ricoh