Archives de Catégorie: Associations

Palmarès Xplor 2014

Conduite par l’association Xplor France, la soirée du Palmarès 2104 s’est tenue mercredi le 26 mars 2014 au Pavillon Royal de Paris.
image Invités par les 22 principaux fournisseurs du traitement du document et de l’output management, elle a réuni 200 clients utilisateurs des technologies de l’impression et du document en provenance de tous les secteurs de l’économie.
Face au plus grand rassemblement de professionnels dans ce secteur, un jury d’experts a révélé sa sélection des meilleurs cas clients de l’année.

Quelques mois avant l’établissement du Palmarès, Xplor France a sollicité ses adhérents pour la présentation de cas clients avec cette année une demande de mise en évidence forte des caractéristiques innovantes des réalisations.
Ce ne sont pas moins de 14 dossiers qui ont été déposés avec des solutions plus innovantes les unes que les autres :
– Mise en conformité du courrier et massification postale;
– Contenu enrichi sur documents papier et électronique;
Fabrication d’enveloppes à la demande ;
– Finition faible volume ;
– Présentation de documents interactifs sur demande ;
– Certification de contenus pour attribution de force probante ;
– Gestion de contenu pour amélioration des processus métiers ;
– Encapsulation AFP de tout document PDF ;
– …
En tant que membre du jury du Palmarès 2014, je peux témoigner de la puissance d’innovation des entreprises du secteur car face à la qualité des dossiers, les discussions ont été très animées pour discriminer les meilleurs projets.

La soirée s’est déroulée au fil du diner par la remise de prix jusqu’au Grand prix du Jury. Vous trouverez prochainement les résultats du Palmarès sur le site d’Xplor France. Je ne mentionnerai que le grand prix du jury qui témoigne d’une innovation marquée dans le monde du document. Il s’agit de la Technologie Ricoh Clickable Paper qui permet sur papier ou sur grand écran, à partir d’une photo prise sur  smartphone ou tablette de récupérer des liens URL vers des contenus complémentaires : textes, vidéo, localisation des boutiques,…
image 
Autre moment fort de la soirée: La personnalité nommée personnalité de l’année Xplor,France  n’est autre que Nathalie Miossec du Crédit Agricole Predica et aussi Secrétaire Générale et Trésorière de l’association. Xplor France. L’association lui doit un dynamisme sans égal, une volonté de fer et la réussite de toutes les actions de l’association avec notamment cette incroyable événement annuel réunissant les fournisseurs et leurs clients.

La soirée du Palmarès Xplor 2014 marque sans nul doute, le lancement de nouvelles dimensions d’automatisation pour le traitement des informations portées par les documents.

Jean-Pierre BLANGER
Vice-Président fi-D&IM
Directeur des Offres de Services Ricoh

Publicités

Vade-mecum juridique de la dématérialisation

imageLa FNTC (Fédération Nationale des Tiers de Confiance – www.fntc.org) publie la 6ème édition du Vade-mecum juridique de la dématérialisation des documents sous la direction d’Eric CAPRIOLI (http://www.caprioli-avocats.com).

Dans ce dernier opus, l’accent est mis sur :
– Le développement significatif de l’utilisation des signatures électroniques fondées sur des certificats à la volée dans de nombreux secteurs pour la souscription de contrats de crédit à la consommation, d’assurances ou de mutuelles ;
– L’évolution du cadre juridique de la facture électronique ;
– Des jurisprudences concernant la prise en compte d’écrits, de copies numériques et de signatures électroniques. ;
– Les données à caractère personnel dans le cadre des services de confiance ;
– La proposition de Règlement Identification et services de confiance ;
– La prise en compte des documents douaniers dans une optique dématérialisée.

Très riche d’enseignements pour les D&IM, ce document doit faire l’objet d’une lecture attentive.

Philippe Blot-lefevre
Vice-président de la fi-D&IM

“Autour d’un verre”… ADELI

image L’association ADELI organise une « rencontre autour d’un verre » sur le thème du coaching des équipes IT.
Les D&IM pourront s’y rendre pour découvrir comment le coaching permet à l’équipe de prendre du recul face aux besoins et de dépasser la complexité.

Le coaching des équipes projet permet notamment de :
– fédérer les acteurs de missions/projets transverses, complexes, multi culturels;
– accompagner les changements organisationnels : réorganisation/fusion d’équipes, management à distance, externalisation d’activités;
– favoriser la cohésion d’équipe : adéquation à l’organisation et adhésion à des objectifs communs;
– développer l’intelligence collective et mettre en œuvre des plans d’actions,
– analyser les pratiques professionnelles.

« Autour d’un verre », organisé par l’ADELI, le 13 janvier à 19H
La villa Maillot – 143 avenue de Malakoff – 75116 Paris
(Métro : Porte Maillot ou Parking public: Porte Maillot ou Avenue Foch)

Inscription ici

Philippe BLOT-LEFEVRE
Risk Manager de l’Information

Nouveaux usages de la veille

image L’association gfii publie un nouveau livre blanc qui s’intéresse plus particulièrement à 5 pratiques en émergence qui contribuent à de nouveaux usages de la veille:
– La veille en temps réel,
– La veille sur les réseaux sociaux,
– La veille multimédia avec son information multiforme,
– La veille multilingue,
– Cartographie et représentation visuelle de l’information dans le processus de veille.

image En introduction, le livre blanc met en évidence 8 tendances que le gfii interprète comme autant de ruptures:
– Les Big Data et l’ouverture des jeux de données,
– L’interconnexion des données au service de la production de connaissances nouvelles,
– Le pilotage par le visuel,
– L’intégration dans le système d’information ou dans le Cloud ?
– La reconfiguration du marché et des acteurs,
– L’impact organisationnel
– La question: Une mesure du ROI est-elle possible ?

Les D&IM trouveront de nombreux avantage à prendre connaissance de ce livre blanc pour mesurer l’impact des technologies nouvelles sur les activités de veille.

Jean-Pierre BLANGER
Vice-président fi-D&IM
Directeur R&D et des Offres de Services Ricoh

Coffres-forts Numériques associés

image L’Association pour les Coffres-Forts Numériques (A-CFN) regroupe les acteurs : Adminium, Coffreo, E-coffrefort, E-factures, E-folia, Home-Bubble, La Poste (Service Digiposte), MyArchiveBox, Novapost et Xambox.

Visant à favoriser l’usage des coffres-forts numériques, l’A-CFN vient d’imposer à ses membres, le respect de la charte en sept points, suivante:

  1. Assurer la confidentialité des données des utilisateurs
  2. Garantir la non exploitation des données des utilisateurs sans accord préalable
  3. Sécuriser et protéger l’accès aux coffres-forts numériques
  4. Héberger les coffres-forts numériques sur le territoire de l’Union Européenne
  5. Garantir la conservation et la non altération des données confiées
  6. Garantir la libre restitution des documents confiés
  7. Supprimer le coffre-fort numérique et son contenu sur demande de l’utilisateur

Gageons que ces premiers engagements seront suivis par de nombreux autres, car les D&IM savent que ce qui est proposé ici, est bien le minimum que l’on puisse attendre des sérieux membres de l’association.

Pour autant, restons patient tout en encourageant vivement cette initiative car mettre dix sociétés autour d’une table dans le but de produire un texte commun n’est pas une mince affaire. J’ai de nombreuses fois conduit de telles réunions et… Bravo ! Nous suivrons de prêt les avancés de l’A-CFN que les D&IM ne doivent plus ignorée.

Jean-Pierre BLANGER
Vice-président fi-D&IM
Directeur R&D et des Offres de Services Ricoh

Doc & Finances

Un succès pour cette première édition du salon Doc & Finances. Des offres, des clients visiteurs et des… D&IM.
image

Cliquez sur la photo du Vice Président fi-D&IM, Philippe BLOT-LEFEVRE, pour en savoir plus sur le D&IM présenté à Doc & Finances:
image
Jean-Pierre BLANGER
Vice président fi-D&IM
Directeur R&D et des Offres de Services Ricoh France

L’AIIM et OpenText enquêtent

imageEn interrogeant sur l’efficacité de la gestion du contenu 450 responsables informatiques et Responsables métiers, il apparait que celle-ci améliore de:
– 33% le service client par accès en temps réel aux dossiers;
– 33% la productivité administrative grâce au workflow et aux formulaires électroniques;
–  30% les gains de productivité de l’entreprise et de
– 25% l’efficacité des collaborateurs.

L’enquête de l’AIIM (Association for Information and Image Management) et d’OpenText (Editeur leader de l’ECM – Enterprise Content Management) n’en reste pas là. Elle met aussi en évidence quelques autres points clés:
– Le fait de ne pas mettre en œuvre la GEIDE (ECM) est reconnu comme danger majeur par 61% des répondant car la connaissance de l’entreprise n’est pas activée;
– Ce sont 37 minutes en moyenne qui sont consacrées quotidiennement par chaque répondant, au tri, la saisie, la mise à jour et la recherche de D&I;
– La GEIDE augmente les chances de réussite des projets et surtout réduit leurs coût et délai de 23% en moyenne;

graph-accroissementLes D&IM seront heureux de voir confirmé par cette étude que les améliorations apportées par une solution de gestion de contenu bien implémentée et bien utilisée sont très nombreuses en termes de productivité administrative (33%), productivité opérationnelle (18%), service client (33%), collaboration (23%), espace de travail (60%), stockage (14,5% passe à 5,9% soit: 60%), mobilité (20 à 25% d’efficacité) et maîtrise de la conformité.

Les enjeux sont suffisamment clarifiés pour que les D&IM veillent à ce que leur organisation s’engage comme 13,57% des entreprises interrogées, à engager jusqu’à 10% du budget informatique dans des projets de Gestion Electronique d’Information et de Documents pour l’Entreprise. En tant que D&IM ce n’est pas le seul sujet à traiter en matière de D&I mais par la rationalisation des gains directement liés à la GEIDE, il pourront certainement accélérer les décisions sur les moyens à mettre en œuvre pour accroître la Gouvernance Documentaire dans l’entreprise.

Jean-Pierre BLANGER
Membre Aproged et Clusif
Directeur R&D Ricoh